Categories
Uncategorized

Rencontre Sur Alger

rencontre sur alger

rencontre sur alger La toute première session extraordinaire de la Conférence des chefs d’État à Alger s’est tenue à l’occasion de l’anniversaire de la fondation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). Des chefs d’État du monde entier ont assisté et examiné les rapports d’étape présentés par le Secrétariat de l’Organisation de la coopération islamique. A cet égard, les chefs d’Etat ont exprimé leur souhait de voir une augmentation du nombre d’Etats membres dans l’organisation. Avec la montée de l’instabilité dans la région et la menace posée par les conflits en Irak, en Syrie et au Yémen, les membres de l’OCI sont déterminés à coordonner leurs actions afin de renforcer la sécurité et la stabilité dans la région. Cette rencontre d’Alger est une autre étape vers cette coordination.

La deuxième session extraordinaire de la Conférence des chefs d’État à Alger se tiendra en novembre de cette année. Cette fois, les chefs d’État envisageront un éventuel consensus sur un objectif spécifique de la campagne antiterroriste contre l’État islamique (EIIL). Cette conférence devrait proposer des recommandations qui pourraient être utilisées par les États membres de l’Organisation de la coopération islamique pour mettre en œuvre leur propre plan. La question du plan d’aide financière proposé par l’OCI pour lutter contre la détérioration de la situation économique dans la Ligue arabe sera également à l’ordre du jour. Les membres de la ligue devraient examiner les rapports d’étape des conférences précédentes et évaluer l’état de l’effort mondial actuel visant à contrer le radicalisme.

La réunion de cette année à Alger marque le treizième anniversaire du premier Sommet de l’OCI. Depuis lors, malgré les lacunes du précédent sommet, il y a eu une nette amélioration des performances des États membres de l’organisation. Cela pourrait être attribué au fait que les grandes questions régionales et mondiales ont été efficacement traitées lors de ces sommets. On s’attend à ce que la conclusion heureuse de la réunion de cette année à Alger jette les bases d’une future participation fructueuse et forte au sommet des nations restantes à l’avenir.